Slider

Denim Skirt

21 février 2018


 Hello par ici,

Je suis trop contente de vous retrouver avec ce look qui semble vous avoir beaucoup plu sur Instagram !
Je parlais justement là-bas du fait que ce look, aussi simple soit-il, m'a été très difficile à porter jusque là. Il me semblait être à la fois trop simple et en même temps réservé aux filles grandes et minces. Ce look ne m'avantage pas : il ne me grandit pas et ne m'affine pas. On ne voit pas ma taille, il n'y a pas de décolleté. Et pourtant, je l'adore. C'est typiquement le genre de look que pourrait porter par exemple mon amie Clémentine du blog Paris-Grenoble. Un pull oversize, rentré dans une jupe en jean destroy et de jolies cuissardes aux pieds : basique, simple.
Parfois, être blogueuse mode ronde nous force à adopter des choses plus extravagantes, à en faire plus que les autres, "à en faire des caisses" comme on dit de manière -beaucoup- plus familière.  Pourquoi ? Parce qu'on nous fait croire qu'on est acceptable en tant que femme ronde que lorsqu'on est sexy, que lorsqu'on se met le plus en valeur possible. En tout cas c'est comme ça que je l'ai ressenti. Je tâche peu à peu de m'en détacher. Et ici, on ne peut pas dire pour autant que je me suis totalement laissée aller. Pourtant, je n'ai pas de décolleté, ma taille n'est pas marquée, mes hanches se voient. Et je me sens BIEN !
Lorsqu'on aime la mode, c'est important de se détacher des Cristina Cordula qui veulent nous faire croire que notre corps doit être caché, que nos bourrelets doivent être dissimulés, que notre poitrine doit être mise en avant et que nos bras doivent être recouverts. On peut aimer la mode, on peut prendre plaisir à s'habiller en ne respectant pas les règles pré-établies. On n'est pas obligé d'en faire des tonnes. On peut s'approprier les tendances actuelles. En fait, on peut faire absolument ce que l'on veut.
Par exemple, moi je suis très monochrome, j'ai un peu de mal en général avec la couleur. Je ne me force pas à en mettre. C'est comme ça. Mais ma blogocopine Anais Pénélope en met beaucoup plus et ça lui va tellement bien. La mode est un vrai terrain de jeu. Ne nous mettons pas de limites, mais ne nous forçons pas à mettre ce que nous n'aimons pas. Amusons-nous. Aimons-nous.

Pull : Primark ( similaire ici )
Jupe : Asos curve (similaire ici ou ici)
Cuissardes : Asos


Lady bag

18 février 2018


 

Hello par ici,

J'espère que vous allez bien. Je termine ma première semaine de vacances et je suis ravie.
Ces photos ont été prises il y a quelques semaines lors d'une virée avec des blogueuses lyonnaises talentueuses et tellement adorables qu'elles sont devenue des vraies copines : Bigisbeautiful & The Freakyuseless

Virginie m'a d'ailleurs prêté son sac Gucci le temps des photos. Je dois avouer que j'en suis vraiment amoureuse. C'est un vrai sac de luxe et de grande personne. Pour le moment, ce n'est pas vraiment un but en soi d'en acquérir un : je suis trop attachée aux voyages pour arriver à dépenser l'équivalent d'un smic ou plus pour un sac à main. Mais ça reste un doux rêve ;)
 
Pour la tenue, je dois avouer que je n'ai pas quitté ce manteau de tout l'hiver. Un ancien Asos curve shoppé sur le stand de ma Jess au dernier curvy vide dressing à Lyon. D'ailleurs le prochain aura lieu début avril, toujours au Ninka. Je reviendrai prochainement ici pour tout vous dire mais une chose est certaine : je vais me débarasser d'une énorme partie de mon dressing actuel !
Pour la robe : une perle de chez Asos également. Elle a un jeu de transparence et de dentelle absolument sublime. J'en suis fan !
Et à mes pieds, je ne quitte plus mes bottines Jonak que vous allez souvent voir par ici. Je me tâte d'ailleurs à prendre les noires... "Je n'suis pas folle vous savez ..."

Robe : Asos
Bottines : Jonak
Sac : Gucci - modèle Marmont




Vers l'alimentation intuitive #1 : qu'est-ce que c'est ?

29 janvier 2018

Bonjour à tous,

Aujourd'hui je viens vous parler de l'alimentation intuitive.
Il y a plusieurs années, j'ai fait la rencontre d'une professionnelle de santé exceptionnelle : une diététicienne : Aicha Gril Andas.
Je suis allée la voir à un moment de ma vie où je voulais maigrir : une chose plutôt commune quand il s'agit d'aller chez la diet. J'avais refusé le schéma habituel des régimes restrictifs et du yoyo qui en découle obligatoirement. Je me souviens avoir tapé "Diététicienne croix rousse lyon" dans google, avoir cliqué sur un des premiers liens et avoir pris rendez-vous dans la foulée. Aussi simple que ça.
Je suis allée la voir pleine d'espoir en espérant perdre 30 kilos rapidement et sans souffrir. Je n'ai pas perdu 30 kilos. Mais ... C'était pas plus mal !


Latest Instagrams

© Chroniques de B.. Design by Fearne.