Fine women that are fat

15 avril 2018




 

Hier, j'ai été profondément meurtrie par la déferlante de haine que mes amies grosses se sont pris dans la tronche parce qu'elles ont osé poster des photos d'elles - plus ou moins habillées, en étant plus ou moins grosses avec le hashtag #finewomenthatarefat .
Par le biais de ce hashtag, l'intérêt était de donner de la visibilité à des femmes qu'on veut habituellement cacher, qu'on ne voit pas dans les médias, qu'on ne veut pas voir finalement.
Ce hashtag voulait montrer qu'on peut être grosses & belles, tout simplement. A aucun moment, ce hashtag voulait promouvoir un mode de vie malsain. Les femmes rondes veulent se sentir dignes. Dignes d'être considérées comme elles sont, c'est à dire comme des femmes à part entière qui ont le droit de se sentir belles. Parce qu'elles le sont.



Je ne l'ai pas fait parce que je vis une période plutôt difficile et que je savais que m'exposer à ça sur twitter, c'était m'exposer aux insultes grossophobes. Et ça n'a pas manqué chez mes amies. J'ai même lu un tweet où l'on demandait à l'une d'entre elle de se suicider. Quelqu'un a osé dire à une personne qu'il serait préférable de se suicider plutôt que de continuer à vivre en étant grosse. J'ai vraiment été atterrée par cette méchanceté.

Il y a 7 ou 8 ans, j'ai tenté de me suicider. Une énième TS ... à première vue parce que justement, l'été approchait, que je me trouvais énorme, que j'avais le sentiment que je n'arriverai jamais à me sentir bien en étant moi-même, parce que mon corps me répugnait, que je regrettais terriblement l'anorexie. J'ai fini à l'hôpital et j'ai arrêté de manger pendant deux semaines. Ça parait dingue n'est-ce pas ? Vouloir arrêter de vivre parce qu'on a des kilos en trop. Vous rendez-vous compte de l'énergie qu'on passe à se détester soi-même ? Cette énergie, et ce temps passé à se haïr, on ne le récupérera jamais ...
On ne peut pas changer la bêtise des gens, on ne peut pas changer les gens qui sont remplis de haine envers les autres et envers eux-mêmes. Mais on peut choisir de continuer de rayonner. On peut choisir les gens à qui on accorde sa confiance. On peut choisir de ne pas se faire du mal à suivre des gens qui ont un discours négatif ou en tout cas qui nous fait du mal. On peut choisir de mettre son énergie à prendre soin de soi.
C'est un combat de chaque instant. Mais c'est un combat qui vaut la peine.

 Robe : Asos
Veste : H&M (piquée à Clémentine & en taille 40 donc c'est normal si elle est bien cintrée ! )
Bottines : Jonak (piquée à Clémentine )
Sac : Gucci ( oui énorme craquage je suis tellement contente !!) ( ok ok ... piquée à Clémentine ) 
Collier : One Necklace 

Photos : Clémentine alias ParisGrenoble
















4 commentaires

  1. Raison numéro 253735 pour laquelle je ne vais jamais sur Twitter... c’est un défouloir à timbrés qui ont la haine des autres et qui pensent qu’on leur a demandé leur avis...

    Bref, ceci étant dit, c’est vraiment difficile de s’accepter telle que l’on est, tant dans notre apparence physique que notre caractère. C’est le combat de toute une vie de s’aimer profondément et de se regarder soi-même avec bienveillance. Je te souhaite d’y arriver. Tu es magnifique et rayonnante en tout cas, je sais que ça ne changera pas la façon dont tu te vois mais c’est la façon dont je te vois!

    Belle journée 💕

    RépondreSupprimer
  2. Les RS sont des défouloirs... Je-ne-sais-plus-qui a dit que Twitter était la version moderne du mur des toilettes sur lequel était écrit des tas de choses. Les murs des réseaux nous suivent partout, et sont visibles par bien plus de monde, je suis d'accord, ça n'a pas le même impact, c'est beaucoup plus difficile. Même si ce n'est pas facile, il faut s'efforcer de garder en mémoire que pour chaque "va te suicider", il y'a surement 100 personnes silencieuses et bienveillantes.

    RépondreSupprimer
  3. Hello you ! ça m'a fait du bien de te lire, je trouve que la grossophobie est un sujet si peu abordé sur la blogosphère... Pour ma part je suis mince mais ça ne m'empêche pas d'être sensible à la haine que subissent mes consoeurs sur les réseaux sociaux et dans la vie de tous les jours.
    En tout cas je te trouve radieuse, et ta tenue te va merveilleusement bien.

    Have a nice day !

    RépondreSupprimer
  4. Salut ! Je te rejoins totalement sur ton article, et si je peux me permettre de te donner un conseil et à tes amies qui se sont faites insulter, n'hésitez pas à utiliser Twitter comme un réseau pro et non perso. Il y a une sacrée différence de mentalité. Ce réseau est puissant pour le côté pro mais une horreur sur le côté perso. Je trouve ça inacceptable cette grossophobie et étant moi-même bien en chair, je compatis fortement. Je m'assume telle que je suis parce que je connais les raisons qui font que je suis comme ça. Je préfère me concentrer sur ce que j'aime plutôt que passer mon temps à me peser et à me demander comment je pourrais faire pour être bien dans mon corps. J'ai décidé d'être bien dans mon corps quoi qu'il arrive. Si ça en dérange certain, je m'en fiche. Je ne leur dois rien et eux ne m'apporteront rien puisqu'ils me jugent sans me connaître. On en a parlé avec ma meilleure amie qui est très forte aussi et on s'est rendue compte que l'on incarne leurs pires craintes du coup ils nous rejettent. J'ai qu'une chose à dire à tous ceux qui liront ce commentaire: acceptez-vous comme vous êtes ! Que vous soyez gros, maigres, musclés, un extra terrestre ou un bisounours ... Vous belle (beau), rayonnez ! Montrez que vous êtes heureux, c'est la meilleure réponse à ces personnes fermées d'esprit :)

    RépondreSupprimer

Merci pour vos p'tits mots. <3

Latest Instagrams

© Chroniques de B.. Design by Fearne.